== LES MYTHOLOGIES ==



 


 



Formation

Les mythes légitiment les fondements culturels d'une tribu, d'une ville ou d'une nation en les reliant à des vérités universelles. Par exemple, les mythes justifient l'occupation d'un territoire par un peuple particulier.

La grande importance de la signification symbolique de ces récits dans la culture explique pourquoi ils survivent si longtemps, parfois des milliers d'années. 

Le mythe se distingue de la légende (qui suppose quelques faits historiques identifiables), du conte (qui se veut inventif sans expliquer), et du roman (qui "explique" avec peu de fondements).

 

Concept

Les mythes ne sont donc, pas identiques aux fables, légendes, folklores, anecdotes ou fictions  mais les concepts peuvent se superposer. Par exemple pendant l'époque du romantisme, des contes de fées et des récits folkloriques ont été perçus comme des fragments érodés d'une ancienne mythologie (notamment par les frères Grimm).
 

Aspects

Le mythe est une parole performative et agentive pour celui qui appartient à la culture qui l'a créé. Cette parole raconte une histoire sacrée qui relate non seulement l'origine du monde, des animaux, des plantes et de l'homme, mais aussi tous les événements primordiaux à la suite desquels l'homme est devenu ce qu'il est aujourd'hui, c'est-à-dire un être mortel, sexué, organisé en société, obligé de travailler pour vivre, et vivant selon certaines règles.

Le mythe se déroule dans un temps primordial et lointain, un temps hors de l'histoire, un Âge d'Or, un temps du rêve.

Réciter le mythe produit une re-création du monde par la force du rite. L'exigence du sacrifice est l'un des plus puissants. Le mythe n'est pas récité n'importe quand mais à l'occasion de cérémonies : naissances, initiations, mariages, funérailles, et tout un calendrier de fêtes et célébrations, c'est-à-dire à l'occasion d'un commencement, d'une transformation ou terminaison dont il rend compte (ou rend conte, c'est selon).

Les mythes sont des références essentielles des incantations, notamment dans le chamanisme.

 

Types de Mythes

- La cosmogonie raconte la création du monde.

- La théogonie raconte la naissance des dieux.
- L'anthropogonie raconte la création de l'homme.
- Le mythe de régénération raconte une recréation du monde, le plus souvent après un mythe de cataclysme.
- Le mythe de séparation du Divin et de l'homme s'accompagnent fréquemment d'un mythe de l'invention de la mort.
- Le mythe de fondation raconte la fondation d'une communauté ou d'une ville.
- Le mythe eschatologique, racontant la fin de l'univers.

Mythologie moderne

Les films et des livres comme La Guerre des étoiles et Tarzan peuvent avoir des aspects mythologiques forts qui se développent parfois en systèmes philosophiques profonds et complexes. Ces histoires, bien que n'étant pas de la mythologie, contiennent des thèmes mythiques qui satisfont les besoins psychologiques similaires de certaines personnes.

Un exemple d'un système mythologique fictif est celui développé par JRR Tolkien dans le Seigneur des Anneaux. En outre, des fans emploient parfois le terme de mythologie pour se référer à un monde fictif complexe comme la série Star Trek.

Cependant, la fiction n'atteint pas le statut réel de mythologie tant que les gens ne croient pas que c'est vraiment arrivé. Beaucoup de mythes contemporains produits ont acquis le statut de légende urbaine.

 
 
 LES MYTHES UNIVERSAUX 
D'oû peut bien nous venirent toutes ces différentes formes de mythologie à travers les peuples de l'antiquité, et dont sont originaires toutes les cultures et les religions de notre civilisation moderne.

Ce pourrait-il qu'à une certaine époque de notre histoire, il y aurait eu une sorte de facteur commun qui aurait été associé à l'éveil ou à l'émergence d'une certaine forme de l'entendement de l'hommes, sur les choses qui l'entoure et l'émerveille. Plusieurs théories sont en compititions actuellement pour expliquer la très grande ressemblance entre les différents mythes, comme celui de la création, du déluge ou de la faute originelle.


Le mythe a très souvent pris naissance à travers des faits historiques et véridiques, d'un personnage ou d'un événement dont certains faits ont tout simplement été exagérés ou déformées avec le temps.



 
La Tour de Babel, Bruegel. Illustre un passage de la Genèse évoquant une époque où « Toute la terre avait un seul langage et les mêmes mots ».









Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement