LE MYTHE DE LA CREATION
 
4 000 av JC

Summer et Akkadienne
Au commencement de tout se trouvait dans AMMU, la Mer Primordiale. De ses Eaux émergèrent An, le dieu du Ciel et Ki la déesse de la Terre. A leur tour, An et Ki mirent au monde Enlil. Dieu de l'Air et de l'Orage, ce dernier sépara le Ciel de la Terre et donna à chacun sa forme et sa fonction respective. An, le père, se réserva alors le Ciel, tandis que Enlil s'appropria sa mère, la Terre. Avec l'aide de sa mère et d' Enki, le dieu des Eaux, Enlil produisit les plantes et les animaux...


Cylindre akkadien
2 600 av JC

Égypte
(Dieu demi-homme et demi-animale) LE NOUN, LES EAUX INERTES. Ces eaux abritaient en elles les forces négatives cherchant à détruire le monde organisé, mais également le potentiel de vie, et de création. C'est sous la forme d'un grand lotus que le Dieu du Soleil, ATOUM sortit des Eaux primordiales et devint le créateur du monde... « Je flottais absolument inerte. J’ai amené mon corps à l’existence grâce à mon pouvoir magique. Je me suis créé moi-même… Je suis l’éternel, je suis Rê le maître de la lumière.» (Atoum) Il donnera naissance au couple divin Shou l'air, et Tefnout l'humide qui créeront à leur tour Geb la terre, et Nout le ciel. La grande Ennéade d'Héliopolis était ainsi formée avec Atoum-Rê, Shou et Tefnout, Geb et Nout et leurs enfants Osiris, Isis, Seth et Nephthys.
 


Le Pharaon Horemheb agenouillé devant le Dieu Créateur Atoum

 
 

Inde
Le Mythe Prajâpati est le mythe de l'Indouisme qui est contrairement des Égyptiens, basé sur le corps humain et de l'éveil de la conscience du premier Dieu. De la Création naissent la peur et le désir. De ce fait, il désira se multiplier. Il créa le monde et y entra. Du monde, naquit le feu. Ce feu se reproduisit et l'océan apparut. De là est née la religion divisée en caste de l'Indouisme.


Prajapati
 

Maya
Le mythe de Popol Vuh, ou la création du monde par le consentement des Dieux et l'histoire de deux jumeaux immortels.
 


La création du Monde
 

Afrique (mythe de création Dogon)
Le mythe du Dieu Amma créa toutes choses à partir du symbole du placenta. Le péché originel y est représenté par la révolte de deux jumeaux androgynes, dont l'un fait figure de révolté par rapport à l'autorité paternelle et l'autre de "sauveur".


D'une deuxième union de AMMA Terre, naquit le NOMMO, encore des jumeaux mais ils sont à la fois mâle et femelle.
2 000 av JC

Cosmologie Akkadienne
APSOU représentait l'eau douce sur laquelle repose le monde. TIAMAT, son épouse, personnifiait la Mer et possédait en elle toute les éléments de la création à venir. De ce couple naquirent les dieux inférieurs dont ANU, le dieu du Ciel, ENLIL le dieu de la Terre, et EA, le dieu des eaux... APSOU, de plus en plus irrité par le bruit que faisaient tous ces jeunes dieux, se mit un jour en colère : "Insupportable m'est leur conduite. De jour, je ne puis me reposer ; de nuit, je ne puis dormir. Je veux les anéantir afin de mettre un terme à leurs agissements et que règne le silence." (Enuma Elish, 37-39)

EA eut vent des intentions de son père et le tua sans plus tarder. Il engendrera ensuite MARDUK qui deviendra le souverain universel. Pendant ce Temps TIAMAT, désireuse de vengeance, préparait la guerre. Affolés, les dieux demandent à MARDUK de la combattre, ce qu'il fut. Après l'avoir tué, il coupa son corps en deux. Avec l'une des moitiés, il conçut la voûte céleste et avec l'autre il forma la Terre...

 

Le dieu Marduk et son dragon d’après un détail d’un cylindre de lapis lazuli dédié au dieu par le souverain de Babylone Marduk-zakir-shumi ier
 
 

Babylonnien
La Déesse créatrice des Eaux Salées, Tiamat Kingu, qui avec son associé des eaux douces, Apsu/Abzu, créa le cosmos et engendra Lahamu et Lahmu. Tiamat, furieuse de ce que les jeunes dieux ont fait à son mari et associé Abzu menace de reprendre la création. Le cosmos est sauvé par Enlil "Seigneur de l'Air" qui transperce la gorge de Tiamat avec les flèches de ses vents, et reconstruit la Terre et le Ciel à partir de son corps démembré.

Dans ce poème, le dieu Marduk s'arme de flèches de vent et défie le monstre Tiamat, qui menace de détruire le monde qu'elle a créé. Marduk la détruit, la coupe en deux moitiés qui deviennent la terre te le ciel. Plus tard, il détruit l'époux de Tiamat Kingu, et utilise son sang pour créer l'humanité.


Enlil
1 500 av JC

Chinois
Au temps où le ciel et la Terre étaient un chaos ressemblant à un oeuf, P'an-kou naquit dans celui-ci et y vécut pendant dix huit milles années " Progressivement, il sépara les éléments du monde : la terre du ciel, mais également la lumière de l'obscurité, l'humide du sec, le yin du yang... qui étaient tous intimement liés à l'intérieur de l' oeuf. "Lorsque P'an-kou mourut, sa tête devint un pic sacré, ses yeux devinrent le soleil et la lune, sa graisse les fleuves et les mers, ses cheveux et ses poils les arbres et les autres végétaux" (Chou Yi Ki).

 

P'an-kou
 



 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement