Tous les mois, je décortique un personnage de fiction, ce mois-ci, ceux sont...
 

Les Shingouz ou les Doghan Daguis




Origine : Planète Shingouz

Signe particulier : Aiment les bloutoks


Originaires d’une planète aux ressources nulles, hormis le glingue – unique source d’énergie vitale – ils ont émigré, toujours par trois, de par tout le cosmos. Drôle d'espèce qui apparaît dans les aventures de Valérian et Laureline créé par le scénariste Pierre Christin et le dessinateur Jean-Claude Mézières. Ils apparaissent pour la première fois en 1975 dans un album intitulé « L'Ambassadeur des Ombres ».





L’art de se trouver toujours au bon endroit au bon moment : leur vénalité alliée à leur manque de sens moral font d’eux les meilleurs espions du cosmos. Ils vivent du commerce, vendent des renseignements, souvent d’autant plus chers qu’ils sont seuls à pouvoir les divulguer. Les Shingouz sont avides et n’agissent que dans leur intérêt.



 

Les Shingouz sont petits, ont une longue trompe et des ailes même si on les voit toujours marcher. De couleur indéterminée et de petite taille, ils se fondent parfaitement dans la population ou dans n’importe quel paysage. Ils ont une grande attirance envers les boissons alcoolisées, dont leur préférée est le glingue. Ils ont d’ailleurs trois estomacs : deux pour digérer l’alcool, et un troisième pour la nourriture.
 



Peureux, ils n’hésitent pas à envoyer Valérian et Laureline en mission pour une poignée Bloutoks. Toutefois, il arrive que le masque tombe et si l’on prend la peine de gratter un peu la surface de leur peau molle, on peut s’apercevoir que les Shingouz ont aussi un cœur.



Amoureux fous de Laureline, ils seraient prêts à donner quelques-uns leurs bloutoks contre un seul de ses baisers. Au final, si on ne peut réellement les qualifier d’amis, les Shingouz sont les principaux employeurs de nos deux aventuriers.

Il est facile de tracer un parallèle entre les Ferengis de Star Trek et les Dohwars de Spelljammer.







Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement