Tous les mois, je décortique un personnage de fiction, ce mois-ci, c'est...
 

Dâstân


Adopté par le roi de Perse Sharamanun, le jeune orphelin du nom de Dâstân devient ainsi son troisième fils après le prince Tus, futur roi de Perse, et le prince Garsiv. Dâstân apparait dans le film d'aventure réalisé par Mike Newell et Jordan Mechner (le scénariste des jeux vidéo). Il s'agit d'une adaptation cinématographique du jeu vidéo éponyme Prince of Persia : Les Sables du temps.




Un dâstân est un conte épique de la littérature du Moyen et du Proche-orient, ainsi que de l'Asie centrale, qui met en scène des sujets mythiques, des épopées héroïques ou des légendes populaires toujours fantastiques et pleines d'aventures. Les récits sont toujours hyperboliques et la narration idéalise ses héros.



 

Les récits sont rédigés en vers normalement à onze pieds ou sept-huit pieds. Le dâstân est fort répandu dans la littérature persane et tadjike, ainsi que dans les langues turques (poésie ouzbèke, kazakhe, etc.).



 

Enfant, le Prince était doté d'une grande vivacité et d'une grande curiosité. Il sait comment cacher sa sensibilité et provoque auprès de ses hommes un mélange d'admiration et de frayeur. Fougueux au début de l'aventure, le Prince gagne en maturité par la suite et comprend que l'exploit n'existe que si l'on protège ceux que l'on aime.




 
Le Prince a beaucoup changé depuis les précédents volets de Prince of Persia aussi bien physiquement que psychologiquement. C'est Jordan Mechner (dans le jeu vidéo), le créateur du personnage, qui a souhaité et défini son évolution. Son aspect physique peut le rapprocher d'un personnage classique de Disney.







Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement