LES ISLANDSIS

 

Un Inlandsis est une nappe de glace, un glacier continental très étendu dont la superficie dépasse 50 000 km2, connu aussi sous le nom plus commun de calotte polaire. Le mot est d'origine danoise et signifie littéralement glace de l'intérieur du pays ou glace de l'arrière pays.

La formation des Inlandsis repose sur le même principe que celle des glaciers : une accumulation de neige résultant d'une fonte insuffisante provoque un tassement de la neige qui expulse l'air qu'elle renferme et se transforme en glace. Cette glace est suffisamment plastique pour se déformer selon la gravité ou son propre poids. Les Inlandsis renferment 98% de l'eau douce de la planète.

 

 
The Elephant foot (Groënland)

 
Les Inlandsis actuels sont donc au nombre de deux :
 
  • L'inlandsis du Groenland d'où vient le nom
  • L'inlandsis de l'Antartique.
 

Une coupe en profil d'un Inlandsis permet de distinguer plusieurs points récurrents :

  • une surface concave : les bords d'un Inlandsis sont pentus et son centre est formé de plusieurs dômes très peu marqués qui donnent l'apparence d'un plateau
  • une couche de glace très épaisse, en général 2 000 mètres d'épaisseur, et pouvant atteindre 4 000 mètres d'épaisseur
  • un substrat rocheux pouvant se trouver sous le niveau de la mer
  • un débordement sur la mer
  • une production d'icebergs
  • une absence de relief émergeant à l'exception des nunataks.

Les Inlandsis renferment 98 % de l'eau douce de la planète terre.
 


Antarctique


 

 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement