La photo précédente a été prise au Yémen, sur l’île de Socotra qui regroupe des espèces que l'on ne trouve nulle part ailleurs.

Socotra est une île d'origine continentale. L'île faisait partie de l'ancien continent Gondwana et se détacha au milieu du Pliocène il y a environ 6 millions d'années lors de la même distension continentale qui ouvrit le golfe d'Aden au nord-ouest.

L'île mesure environ 140 kilomètres de longueur, une quarantaine de kilomètres de largeur pour une superficie de 3 579 km2.

Socotra est à 100 km des côtes somaliennes contre 350 km du Yemen. Elle est revendiquée par la Somalie du fait de son histoire, distance et population.









Cela s'appelle un Cenote et c'est l'un des éléments caractéristiques de la péninsule du Yucatán (Mexique).

Cette formation géologique en façon de puits naturel ou de grotte abonde dans cette région du sud-est du Mexique, donnant sur la Caraïbe d’un côté et le Golfe du Mexique de l’autre. Sa forme, sa profondeur, sa beauté aussi, varient énormément d’un cenote à un autre. Ancien lieu rituel maya, il est à ce jour plus fréquemment un lieu de détente familial ou touristique : la péninsule du Yucatán en compterait pas moins de 10 000… dont seule une minorité a été explorée et est connue.






 





 

Ouiiiiii c'est l'Antelope Canyon (le « canyon de l'Antilope » en anglais) (Tsé bighánílíní dóó Hazdistazí en Navajo ce qui signifie "le lieu où l'eau coule à travers les rochers") est l'une des gorges les plus connues et les plus photographiées du sud-ouest des États-Unis. Elle est située dans le nord de l'Arizona aux États-Unis, à côté du lac Powell, dans la réserve de la Nation Navajo, et est constituée de deux gorges séparées, la supérieure et l'inférieure. C'est une jeune indienne Navajo, en 1931, partie à la recherche d'un de ses moutons égaré qui trouva cette gorge.












 

Yes, bravo..... c'est  une tufière (source qui occasionne ces concrétions calcaires) entièrement élaborée par les eaux chaudes qui s'écoulent des entrailles de la montagne. C'est en Turquie et le site s'appelle Pamukkale (« château de coton » en turc). Le site comporte 17 sources. Certaines d'entre elles ont une température de plus de 45 °C, et sont saturées de sels minéraux et de gaz carbonique. Ce dioxyde de carbone, en se libérant dans l'air, fait précipiter le carbonate de calcium contenu dans l'eau, lequel se dépose, sous forme pâteuse, sur les flancs de la colline et durcit ensuite lors de l'évaporation de l'eau. Chaque litre d'eau délivre un demi-gramme de carbonate de calcium.

Ce phénomène naturel laisse des couches blanches sur la pierre, ce qui donne à la montagne une apparence de forteresse de coton ou d’une chute d’eau gelée.



 

Et là...







 

Yes, c'est en Jordanie. Ce site s'appelle Pétra de son nom sémitique Reqem ou Raqmu (« la Bariolée ») c'est une ancienne cité troglodytique.

Ce bâtiment est la "Khazneh", il possède une imposante façade taillée dans le grés qui fait 40 m de haut. C'est le tombeau d'un roi ou d'une reine creusé vers le Ier siècle avant J-C.

Le site de Pétra est inscrit sur la
liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.












Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement