LES HEROÏNES DE BD





Carmen Cru
 

Scénario et Dessins :  Lelong

Dans une ville moyenne de province, vit dans une maison enclavée entre quatre immeubles et cachée derrière de menaçantes barrières, une vieille femme du nom de Carmen Cru, qui profite de son vieil âge et de sa présumée sénilité. Vivant en totale autarcie avec le reste de la société, elle déteste l'humanité, et dans son époque, "années cinquante", symbolise la tranquillité grincheuse de la France profonde.




Kriss de Valnor


Scénario : Jean Van Hamme / Dessin : Grzegorz Rosinski

Kriss de Valnor est une des méchantes les plus réussies de la bédé et un personnage essentiel de la série Thorgal. Kriss est une aventurière prête à tout sacrifier pour l'or et le pouvoir. Elle est est cynique, arrogante, effrontée, imprévisible, dangereuse et sanguinaire. Kriss de Valnor semble vraiment croire qu'elle va conquérir le monde. Elle est aussi sexy, fière, persévérante, courageuse, intelligente et sait faire preuve d'une force de caractère peu commune. Kriss de Valnor vit une relation trouble avec Thorgal dont elle est amoureuse autant qu'elle le hait.


Mafalda



 Scénario et Dessins : Quino

 Mafalda est une petite fille, personnage principal de l'historieta du même nom créée en 1964 par Quino. Comme son auteur, Mafalda est argentine, elle est issue de la classe moyenne. Mafalda est très populaire en Amérique latine et en Europe.Bande dessinée à caractère plutôt politique, Mafalda se démarque toutefois par un trait d'humour extrêmement subtil, propre à Quino. De plus, la fillette est entourée de plusieurs personnages, très caricaturaux et de points de vue très opposés sur le monde en général. Parmi eux, certains sont incontournables, comme Manolito, le garçon le plus capitaliste de toute l'Argentine, ou encore Susanita, la gamine se voulant indépendante, mais totalement soumise à son futur mari et à ses futurs enfants.

 

Bianca Castafiore


Personnage récurrent des aventures de Tintin imaginé par Hergé.
 

La Castafiore est le seul personnage féminin de premier plan de la série Tintin Elle est constamment accompagnée dans ses pérégrinations par son pianiste Igor Wagner, ainsi que par sa camériste Irma, avec lesquels elle n'a que des rapports professionnels, quoiqu'elle n'hésite pas à prendre la défense d'Irma lorsque les Dupondt accusent cette dernière de vol.

Elle possède de nombreux bijoux dont une
émeraude de grand prix, offerte par le maharadjah de Gopal, qui lui sera dérobée et un collier de perles sans grande valeur, de marque Tristian Bior (nom inspiré de Christian Dior), qu'elle casse dans le parc de Moulinsart.


 

Soeur Marie-Thérèse des Batignolles
 



Scénario et dessins Maëster

Sœur Marie-Thérèse des Batignolles est une bonne sœur atypique au caractère bien trempé (dans l'alcool). Elle ne supporte ni les jeunes ni les vieux, ni surtout l'autorité ou la bêtise. Elle succombe régulièrement aux paradis artificiels de l'alcool et de la drogue. Religieuse probablement par erreur, elle goûterait également volontiers aux plaisirs de la chair, ou du moins de l'amour charnel, si sa vocation ne contrariait pas ses appétits. Marie-Thérèse
connaît Jésus, il s'agit chez Maëster d'un Portugais (avec fort accent) petit, bedonnant, assez poilu et assez loin de l'image liturgique traditionnelle… qui détient pourtant les mêmes pouvoirs que son homonyme de l'an zéro. Ses aventures sont également pimentées par la mère supérieure, caricature de militaire, qui n'a de cesse de vouloir se débarrasser d'une telle ouaille !

 

Bécassine



Dessins :  Joseph Pinchon

Bécassine est un personnage de BD apparu pour la première fois le 2 février 1905.

Initialement prévue pour boucher une page blanche de la revue, l'histoire, écrite par Jacqueline Rivière et dessinée par Joseph Pinchon (1871-1953), et qui relatait une bévue commise par la bonne bretonne de l'auteur, rencontra un tel succès que de nouvelles planches paraîtront régulièrement, toujours en guise de remplissage ponctuel.

Toutefois, à partir de 1913, Bécassine, dont on apprend à cette occasion le vrai nom (Annaïck Labornez) deviendra l'héroïne d'histoires beaucoup plus structurées, toujours dessinées par Pinchon.

Apparue trois ans avant Les Pieds Nickelés, la naissance de Bécassine est aussi celle de la BD moderne, la transition entre les histoires illustrées et la vraie bande dessinée. Son style de dessin, au trait rond, vif et moderne, inspirera une ligne graphique, la ligne claire, dont 25 ans plus tard Tintin sera le plus beau fleuron.

Elle est habituellement dessinée sans bouche.
 

Mademoiselle Jeanne



Scénario Dessin : André Franquin

Mademoiselle Jeanne on l'adore. Elle est avec grande efficacité secrétaire chez Spirou. Jeanne, une romantique timide, est follement amoureuse de Gaston Lagaffe. Elle lui pardonne toutes ses bêtises et est son seul soutien au milieu d'une rédaction hostile. Sa phrase culte est: « Vous avez toujours de bonnes idées, vous monsieur Gaston ».

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement