L'ASTRONOMIE
« La loi des astres »



 

C'est la science de l'observation des astres

 

Avec plus de 6 000 ans d'Histoire, les origines de l'astronomie remontent au-delà de l'Antiquité, dans les pratiques religieuses préhistoriques.

Tous les grands cercles mégalithiques 
(Stonehenge) sont en fait des observatoires astronomiques.

 

 


L'astronomie est considérée comme la plus ancienne des sciences. Elle révèle en effet que certaines civilisations disparues de l'Âge du bronze, et peut-être du Néolithique, avaient déjà des connaissances en astronomie. Elles avaient compris le caractère périodique des équinoxes et sans doute leur relation avec le cycle des saisons, elles savaient également reconnaître certaines constellations.

L'astronomie moderne doit son développement à celui des mathématiques depuis l'antiquité grecque et à l'invention d'instruments d'observation à la fin du Moyen Âge.


La tablette babylonienne d'argile ci-contre date d'environ 1100 av. JC
et constitue l'un des plus anciens relevés astronomiques connus
.



Si l'astronomie s'est pratiquée pendant plusieurs siècles parallèlement à l'astrologie, le siècle des Lumières et la redécouverte de la pensée grecque a vu naître la distinction entre la raison et la foi, si bien que l'astrologie n'est plus pratiquée par les astronomes.

Toutes les civilisations se sont intéressées à l'astronomie :

  • Indienne et Chinoise mentionnent 27 constellations associées au mouvement du soleil ainsi que les 13 divisions  zodiacales du ciel.

  • Sumérienne, Chaldéenne, Egyptienne et Hébraïque : si bien que la Bible contient un certain nombre d'énoncés au sujet de la position de la Terre dans l'Univers et sur la nature des étoiles et des planètes.

  • Amérindiennes : instrument optique, l'astronomie Maya avait réussi à décrire avec précision les phases et les éclipses de Vénus.

Pour naviguer sur mer mais aussi dans le désert, les Civilisations arabes avaient besoin de données très précises. Dérivé de l'astronomie indienne, l'astronomie arabe culminera en 500, avec l'Âryabhata qui présente un système mathématique quasi-copernicien, dans lequel la Terre tourne sur son axe et considère le mouvement des planètes par rapport au Soleil. Ceci près de 1 000 ans avant l'Occident !

 

 

Les premières observations faites avec une lunette astronomique, par Galilée (1564-1642), et les premières découvertes sur les phases de Vénus et les satellites de Jupiter datent de 1609.
 

Newton inventa le télescope, ce système optique diffère de la lunette par le fait qu'il utilise comme objectif un miroir parabolique plutôt qu'une lentille. Le télescope de Newton avait un miroir en bronze poli.




Pour aller plus loin....

La révolution scientifique

Nicolas Copernic et l’héliocentrisme

Tycho Brahe et l’immuabilité des cieux

Les trois lois de Johannes Kepler

Galilée et la lunette astronomique

Isaac Newton et la gravitation universelle

La mécanique céleste

La naissance de l'astrophysique

Les ondes lumineuses

L'analyse spectrale : température et composition chimique

L'analyse spectrale : effet Doppler et autres mesures

L'astrophysique : la classification des étoiles

L'astrophysique : la source d'énergie des étoiles

L'astrophysique moderne

Lunettes et télescopes

La haute résolution angulaire

Des lunettes aux télescopes extrêmement grands

La radioastronomie

L’observatoire ALMA

L'astronomie dans les autres longueurs d'onde


 

La page des sciences
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement